Accueil
 
 
 
 

Mouvement jeunes communistes: faire vivre la solidarité internationale

L'ouverture de l'Assemblée nationale des animateurs du MJCF, vendredi 11 mars, a été l'occasion, pour 250 jeunes communistes venus de toute la France, de lancer un élan sincère et profond de solidarité internationale.

Au milieu d'un village associatif rassemblant notamment le Mou-vement de la paix, l'association France-Palestine solidarité, France Kurdistan ou encore militants de la cause sahraouie, les délégués ont pu apprendre des intervenants et échanger leurs expériences.

C'est d'abord le président de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique qui a dressé un panorama de la situation mondiale. Tableau sombre certes, fait de guerres, d'injustices et d'exploitation sur tous les continents, mais ne nous y trompons pas, il s'agit plutôt d'un clair-obscur: les mobilisations de jeunes pour la paix, pour leurs droits, pour la justice sociale font vivre une réelle étincelle d'histoire. Étudiants, lycéens, jeunes travailleurs, partout dans le monde ils n'acceptent pas l'impérialisme dicté par les besoins des multilatérales, ils résistent. Il a pu témoigner de la vitalité d'une fédération qui se renforce et qui continue son combat!

Lydia Samarbakhsh, responsable internationale du Parti communiste français et membre de la coordination nationale, a souligné comment les logiques des grandes puissances déstabilisaient des régions entières et étaient, par exemple, responsables de la tragédie que doivent subir les migrants fuyant les destructions et les fanatismes voulant renvoyer l'humanité au moyen-âge. Face à la réaction indigne de l'Union européenne et de l'OTAN, elle a appelé à la seule politique efficace et crédible: celle de la solidarité, de la coopération entre les peuples et les États et la revitalisation du droit international.

Les invités internationaux des jeunes communistes ont ensuite rappelé combien la lutte commune et fraternelle des peuples était, face à un capitalisme en crise, une nécessité grandissante. Le témoignage poignant du secrétaire général des jeunes communistes d'Ukraine a ému ses camarades français qui répondront positivement et avec force à son appel à la solidarité face au gouvernement autoritaire et anti communiste de Kiev. La lutte du peuple Sahraoui a également résonné sous la coupole de la place du Colonel-Fabien, trouvant un large écho dans le public. De même, c'est sous un tonnerre d'applaudissements que le représentant du parti progressiste de Turquie, le HDP, a raconté la lutte du peuple kurde, de la jeunesse et des syndicalistes face au pouvoir tyrannique d'Erdogan. Enfin, la camarade de la Jeunesse communiste portugaise a montré que la droite, les gouvernements d'austérité pouvaient être remis en cause en Europe, que des brèches pouvaient et devaient être ouvertes face à l'UE du capital!

Tournois de football pour la Palestine, rassemblements devant les consulats ukrainiens, voyages de solidarité, tractages, pétitions, soirées débats et concerts: les jeunes communistes ont rappelé combien et comment ils faisaient vivre au quotidien la solidarité internationaliste partout dans l'Hexagone! Déjà des perspectives ont été avancées: journée de lutte et d'action sur la question européenne le 9 mai prochain, journée européenne de solidarité avec les migrants en partenariat avec les jeunes communistes de tout le continent et de la FMJD le 25 juin, participation à la conférence mondiale pour la paix du PCF, et semaine internationaliste autour du 21 septembre, journée mondiale de la paix, autant de rendez-vous qu'un MJCF à la direction renouvelée ne manquera pas!

Alexis Coskun
article paru dans Communistes du 16 mars 2016
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.