Accueil
 
 
 
 

17 avril – Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques

Le PCF apporte son soutien aux prisonniers politiques de Turquie en grève de la faim #StopErdogan
 
Depuis le 15 février 2017, dans 20 établissements pénitentiaires turcs, près de 187 prisonniers politiques dont 37 femmes sont en grève de la faim illimitée pour protester contre leurs conditions de détention.
 
Privés de visite de leurs familles, des organisations des droits humains et des députés du Parti des peuples pour la démocratie (HDP) encore en liberté, mais aussi privés de livres, journaux ou radio dans leurs cellules, les prisonniers politiques sont quotidiennement soumis à des mesures d'isolement et d'humiliation.
 
Certains entament en ce 17 avril, Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques, leur 61e journée de grève de la faim et risquent des dommages physiques et psychiques irréversibles. L'urgence est à la solidarité la plus large possible pour briser le silence organisé par le pouvoir turc sur les violations des droits humains dans ses prisons et sur la rétention de près de 10 000 prisonniers politiques.
 
Erdogan et son gouvernement sont restés totalement indifférents aux demandes des prisonniers politiques, c'est pourquoi, depuis plusieurs jours, les grévistes de la faim ont été rejoints dans leur mouvement de protestation par leurs familles afin d'alerter l'opinion publique nationale et internationale sur leur sort et la situation en Turquie.
 
Les deux revendications principales des familles sont l'amélioration des conditions d'emprisonnement de leurs proches et le retour immédiat à un processus de paix avec le PKK : « Nous ne voulons pas des martyrs, nous voulons revoir nos enfants vivants et nous voulons la paix ».
 
Le Parti communiste français apporte son soutien aux prisonniers politiques de Turquie, aux gréviste de la faim et à leurs familles, et demande au gouvernement français d'agir sans délai pour la libération de tous les prisonniers politiques de Turquie et la reprise d'un processus de négociation pour le retour à la paix en Turquie.
 
Le PCF appelle à une large mobilisation et mouvement de solidarité en France, en Europe et dans le monde avec les prisonniers politiques, les démocrates et les progressistes de Turquie. Ensemble, imposons la paix et la démocratie : #StopErdogan !
 
Parti communiste français,
Paris, le 17 avril 2017

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.