Accueil
 
 
 
 

Conférence pour la Paix: la France doit reconnaître l'Etat palestinien immédiatement

A l’initiative de la France, le 15 janvier 2017, se réunira à Paris la Conférence pour la paix, où devront se retrouver les représentants de 70 Etats des cinq continents, pour mettre en place un accord de paix israélo-palestinien.

Il est nécessaire de soutenir toute initiative qui repose sur le respect des droits des Palestiniens et la condamnation de la colonisation, obstacles essentiels à la paix.

Cette colonisation a été condamnée par la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies où, pour la première fois, les Etats-Unis n’ont pas opposé leur véto.

Le PCF, qui se bat pour la justice, puisque sans justice il ne peut y avoir de paix et de sécurité, demande au gouvernement français d’avoir une position claire: reconnaître l’Etat de Palestine dans les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale et le respect du droit au retour des réfugiés de 1947 et 1967 suivant la résolution 194 qu’Israël a signée.

Cette initiative saluée par les Palestiniens et de nombreux anticolonialistes israéliens devrait aboutir à un accord concret. N’oublions pas que pour obtenir d’Israël le respect du droit international, l’Union européenne peut demander la suspension de l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël en référence à l’article 2 qui précise que cet accord «se fonde sur le respect des droits de l’homme et des principes démocratiques […] qui constitue un élément essentiel du présent accord».

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.