Accueil
 
 
 
 

Arrestations, violences, assassinats, la réponse d’Israël à L’unité retrouvée des Palestiniens

Arrestations, violences, assassinats, la réponse d’Israël à L’unité retrouvée des Palestiniens
La disparition, mystérieuse et non revendiquée de 3 jeunes colons dans une zone sous contrôle israélien est le prétexte alors qu’aucune preuve n’est avancée de l’implication du Hamas à un déferlement de violences dans les territoires occupés et à Gaza .L’opération militaire de grande envergure se traduit par des bombardements sur Gaza avec de nombreux blessés dont des enfants, des maisons, des écoles détruites , le bouclage de la Cisjordanie avec des centaines d’arrestations,  de la répression envers les civils avec saccages et destruction de biens et de locaux  et  l’assassinat de 6 personnes. Tout ceci s'apparente à une punition collective considérée par le droit international comme crime de guerre .
Aucune réaction de la communauté internationale, un silence complice qui s’ajoute à celui sur le sort des prisonniers en détention administrative en grève de la faim et à la nomination scandaleuse et provocatrice d’Amohai vice-président de la Quatrième Commission de l’Assemblée générale des Nations unies chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation.
La France ne peut rester muette et passive devant de telles agressions criminelles de la part du pouvoir israélien.
Les autorités françaises doivent condamner sans équivoque les actions de répression conduites sous la responsabilité du gouvernement Nétanyaou, et exiger qu'il y soit mis un terme.
La France doit également apporter son soutien à la demande de saisie du Conseil de Sécurité, formulée par les Palestiniens.
Le Parti communiste français renouvelle son soutien et sa solidarité au peuple palestinien, et prendra toute sa part pour exiger que soit mis un terme aux interventions militaires israéliennes et appelle au rassemblement organisé par le Collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens le vendredi 27 juin à 18h,place de l’Opéra à Paris.

------------------------

Arrests, violence, assassinations, Israel's response to the Palestinian unity found

Disappearance, mysterious and unclaimed 3 young settlers in an area under Israeli control is the excuse then is advanced no evidence of the involvement of Hamas in a surge of violence in the occupied territories and Gaza. The major military operation resulting in the bombing of Gaza with many injured including children, homes, schools destroyed, the closure of the West Bank with hundreds of arrests, repression against civilians with looting and destruction of property and premises, and the murder of 6 people. All this amounts to a collective punishment regarded by international law as a war crime.
No reaction from the international community, a complicit silence in addition to the one on the treatment of prisoners in administrative detention in a hunger strike and the scandalous and provocative Amohai appointment of Vice-President of the Fourth Committee of the General Assembly General of the United Nations for Special Political and Decolonization.
France can not remain silent and passive in the face of such criminal attacks by the Israeli government.
The French authorities must unequivocally condemn the repressive actions conducted under the responsibility of the Netanyahu government, and demand that it be stopped.
France must also support the input request of the Security Council, made by the Palestinians.
The French Communist Party renews its support and solidarity with the Palestinian people, and will play its part to demand an end to Israeli military operations and calls for rally
organized by the French National Collective for a just and lasting peace between Palestinians and Israelis  : Friday, June 27 at 18h, Place de l'Opera, Paris, France

Il y a actuellement 1 réactions

  • contre le terrorisme

    Vous rendez vous compte que le gouvernement palestinien a le soutien du Hamas mouvement reconnu comme terroriste par le monde civilisé? Vous ne semblez pas tenir compte de cette réalité. je vous trouve effarant.

    Par simon111, le 01 juillet 2014 à 17:30.