Accueil
 
 
 
 

TUNISIE : UN ANNIVERSAIRE DE LUTTE ET D'ESPOIR (PCF)

Communiqué du Parti communiste français

14 janvier 2014

Il y a trois ans, le peuple tunisien mettait un terme au régime de Ben Ali et contraignait ce dernier à la fuite. Au prix d'immenses sacrifices, les Tunisiens écrivaient ainsi une nouvelle page de leur histoire. Ils ouvraient le chemin à d'autres peuples de la région qui, à leur tour, se levaient pour faire entendre leur aspiration à la démocratie et au progrès social.

Depuis, le peuple tunisien n'a cessé de se mobiliser pour faire valoir ses aspirations et faire échec aux menaces d'islamisation de la société voulue par le nouveau pouvoir.

L'assassinat de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahim a mis la société tunisienne au bord du chaos.

Mais là encore le peuple tunisien a su se rassembler et faire échec à cette entreprise de déstabilisation.

Aujourd'hui, des avancées constitutionnelles sont obtenues grâce à l'incessante mobilisation de ces derniers mois des forces démocratiques et des citoyens.

Pour autant, la situation économique et sociale de par la politique menée n'a pas répondu aux attentes sociales.

En cause, la poursuite de politiques libérales incapables d'apporter des réponses aux problèmes du chômage, des bas salaires, de la dégradation des services publics.

Derrière cette politique, c'est la main de l'Union européenne et des institutions financières internationales qui continue de vouloir imposer à la Tunisie un modèle économique dépassé.L'UE n'a tiré aucune leçon de l'échec de sa politique menée depuis 20 ans en Tunisie. Pire, elle veut renforcer celle-ci en imposant un nouvel accord d'association de libre échange encore plus libéral. L'UE doit totalement refonder sa politique à l'égard de la Tunisie. La France, quant à elle, première partenaire de la Tunisie, doit s'engager et contribuer véritablement à permettre à ce pays de répondre aux aspirations de son peuple et de construire un véritable partenariat d'intérêt mutuel.

 

Le Parti communiste français, hier sous Ben Ali, comme aujourd'hui, est aux côtés des forces de progrès, politiques et syndicales, des hommes, des jeunes, des femmes, artisans de la Révolution tunisienne, qui, aujourd'hui encore, luttent pour faire de la Tunisie un Etat de droit, de progrès et de justice social, souverain.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.