Accueil
 
 
 
 

Palestine- visas pour la France : Quand l'absurde le dispute à l'indigne !

Empêchés de se rendre au Consulat général de Jérusalem par la présence d'un mur et de colonies israéliennes, illégaux l'un comme les autres, des milliers de Palestiniens de Cisjordanie se voient maintenant privés du droit d'obtenir un visa pour la France.

De nouvelles décisions européennes renforçant le contrôle de l'entrée dans l'espace Schengen, et imposées depuis le 14 novembre – veille de la visite officielle de François Hollande en Palestine,  obligent le Consulat de France de recueillir les empreintes digitales des demandeurs de visa avec un équipement qu'il n'a même pas en sa possession !

Il faut mettre un terme immédiatement à ces restrictions et prendre les dispositions nécessaires pour la poursuite de la délivrance des visas dans les conditions en vigueur jusqu'ici.
Les autorités françaises, François Hollande et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, doivent faire entendre raison à l'Union européenne.

À la veille de la journée mondiale de solidarité avec la Palestine, le 29 novembre, et la venue attendue en France de Mahmoud Abbas, président palestinien, la France doit se montrer digne de l'amitié que lui porte le peuple palestinien et refuser d'appliquer cette mesure « technique » qui revient à exclure une fois de trop les Palestiniens d'un droit reconnu à tout citoyen de la planète.

Parti communiste français,
Paris le 23 novembre 2013

Il y a actuellement 1 réactions

  • Palestine- visas pour la France : UNE PROPOSITION

    Bien que cela ne soit pas du tout le rôle du PCF, pourquoi ne pas lever une souscription au nom du PCF, pour acheter le matériel nécessaire au recueil des empreintes digitales et l'apporter au Consulat de France local le plus rapidement possible, afin de résoudre ce problème des visas impossible à obtenir par une solution citoyenne, puisque l'état socialiste n'en est pas capable ?

    Par DUPUY, le 23 November 2013 à 16:17.