Accueil
 
 
 
 

Les affiches coloniales doivent être retirées des bureaux de recrutement de l’armée

Des affiches historiques à la gloire des troupes coloniales trônent dans des centres de recrutement de l’armée française. C’est le cas au Centre d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa) à Saint-Denis, un lieu visité par la ministre des armées, Florence Parly, qui n’y a rien trouvé à redire. Le slogan des affiches est clair : «Engagez-vous dans les troupes coloniales». Est-ce donc ce message que l’armée française et le ministère cautionnent? Faut-il rappeler que les troupes coloniales sous les ordres de la France officielle ont participé ou se sont rendues complices durant l’époque du colonialisme, des indépendances et après, au massacre de centaines de milliers d’Africains?

Même si la vérité et la mémoire ont du mal à se frayer un chemin, souvent étouffées par le secret défense, il serait utile d’éclairer les jeunes de France sur ce lourd passif, pour justement rompre avec les relents des politiques néocoloniales et des drames qu’elles continuent de générer. D’autant que cet épisode intervient alors qu’Emmanuel Macron avait convoqué au 16 décembre, et finalement reporté en 2020, les dirigeants des cinq pays du «G5 Sahel» pour qu’ils «maîtrisent» leurs opinions publiques, de plus en plus hostiles aux expéditions militaires françaises. Un geste peu apprécié des dirigeants et peuples concernés. L’État porte à l’évidence une responsabilité dans la dégradation de la situation au Sahel. Faut-il rappeler la désastreuse guerre contre la Libye et ses conséquences en cascade? Il devient décidément urgent de repenser la nature des relations françaises avec le continent africain. Et pour cela rompre avec les réflexes coloniaux, et commence par retirer au plus vite ces affiches qui ont éventuellement leur place dans un musée, pas dans une institution chargée de recruter de futurs militaires.

Parti communiste français,
Paris, le 19 décembre 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.