Accueil
 
 
 
 

Stop au financement et à l’aide de la France et de l’UE aux garde-côtes libyens!

Les rapports, témoignages et reportages se multiplient sur les pratiques scandaleuses des garde-côtes libyens, les partenaires très controversés mais très bien financés par l’Union européenne. Les personnes qui cherchent à partir du Soudan ou d’ailleurs ne sont pas des criminels mais des exilés qui cherchent un espoir pour une nouvelle vie. Les garde-côtes les traitent de façon inhumaine avec la complicité de la France et de l’UE.

Cette politique d’externalisation en matière de sauvetage en mer est une honte pour l’UE et la France. Il est indécent, inacceptable que le président de la République reste indifférent aux agissements des «brigades anti-immigration». Le droit et les conventions internationales sont totalement bafouées par la mise en œuvre d'un accord de l’UE avec les garde-côtes libyens signé sous la pression de l’extrême-droite italienne.

Emmanuel Macron voudrait donner des leçons de droits humains au monde entier mais il accepte cet accord d’externalisation qui laisse des milliers d’hommes et de femmes au coeur de l’enfer à tel point qu’ils préfèrent mourir en Méditerranée que de retourner en Libye. La France a offert des bateaux à la Libye qui servent à de multiples abus contre les droits humains!

Différentes organisations s’accordent à dire qu’il y aurait 1 million d’hommes, de femmes et d’enfants tentant de survivre dans l’enfer libyen. Il est urgent d’agir pour sauver leur vie!

Le Parti communiste français (PCF) demande d’urgence l’ouverture de voies légales et sécurisées de migrations pour toutes ces personnes retenues de force en Libye et la fin des politiques d’externalisation en matière de sauvetage en mer en particulier de l’accord scandaleux avec les garde-côtes libyens.

Parti communiste français,
Paris, le 13 novembre 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.