Accueil
 
 
 
 

Immigration: une nouvelle instrumentalisation des migrants et atteinte à leurs droits!

 Edouard Philippe fait de nouvelles annonces aujourd’hui sur l’immigration. Le premier ministre dit vouloir «reprendre le contrôle» sur les politiques migratoires. Il veut en fait «choisir» ses migrants et cela devient son obsession en dépit de tout droit humain.

Ce nouveau plan de mesures extrêmement restrictives éloigne de nouveau notre pays du droit international et nie toujours la réalité du solde migratoire constant depuis plusieurs années qui varie de 40 000 à 60 000 personnes en France. Le gouvernement nie de la même manière la réalité des milliers de travailleurs sans-papiers.

Ce plan nie la nécessité d’augmenter les dispositifs d’accueil et d’hébergement pour permettre une vie digne à toutes celles et ceux qui se retrouvent à la rue.

Ce plan nie la politique de santé publique et piétine l’accès universel à la santé en réduisant l’accès à l’AME qui ne représente que 0,5% des dépenses de santé dans notre pays.

Tout cela va à l’encontre des principes républicains de notre pays.

Le Parti communiste français refuse que notre pays et son gouvernement cèdent aux idées de l’extrême droite et du fantasme de «l’appel d’air», refuse que notre pays et son gouvernement oublient le droit international et la Déclaration universelle des droits humains.

La démarche du gouvernement et du président Macron qui en surfant sur les idées de l’extrême droite et attise les divisions est dangereuse et ne cache son absence de volonté à répondre à la demande populaire et légitime de justice sociale, fiscale, écologique et démocratique dans notre pays.

Parti communiste français
Paris, le 6 novembre 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.