Accueil
 
 
 
 

Solidarité avec le peuple chilien

L'annonce de l'augmentation du prix du ticket de métro par le gouvernement de droite du président Sebastián Piñera au Chili a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, dans un pays des plus inégalitaires de l’OCDE, où selon les Nations unies, 1 % des Chiliens concentrent plus de 25 % des richesses du pays.

La puissante explosion de colère sociale actuelle est l'expression d'un ras le bol des politiques d’extrême privatisation de la vie quotidienne dans de nombreux domaines comme la santé, l’éducation, les retraites, l’eau…

En décrétant "l'état de guerre par un couvre-feu"  et en déployant plus de 9000 soldats dans la capitale qui ont fait 7 morts ces jours derniers, le gouvernement renoue avec des méthodes qui ravivent chez de nombreux Chiliens le traumatisme de la dictature militaire d’Augusto Pinochet.

Le Parti communiste français (PCF) condamne vivement ce déploiement de force de Sebastián Piñera et soutient la mobilisation fortement marquée par la participation de la jeunesse qui traduit la volonté d'en finir avec les choix ultra libéraux de droites revanchardes sévissant au Chili comme dans de nombreux pays du continent latino-américain.

Le PCF et ses élus appellent la communauté internationale pour entreprendre des démarches ouvrant de véritables portes au dialogue démocratique et mettant fin aux violences contre les manifestants.

Parti communiste français,
Paris, le 21 octobre 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.