Accueil
 
 
 
 

La résolution du Parlement européen sur la « mémoire européenne » insulte les peuples d’Europe et d’ex-URSS

La résolution sur « l’importance de la mémoire européenne pour l’avenir de l’Europe » reprend les poncifs ultra-conservateurs. C’est une insulte aux peuples d’Europe et de l’ex-URSS qui ont combattu et vaincu le nazisme et le fascisme et une remise en cause de la victoire de 1945. Une insulte aux mouvements de résistance et de partisans, aux brigades internationales, aux victoires de l’Armée rouge qui ont permis la libération des camps à l’Est et la fin de la politique d’extermination nazie ; alors que rien n’est dit des Accords de Munich, rien des dictatures d’extrême-droite franquiste, salazariste et de leurs crimes, rien de la coalition des conservateurs qui ont torpillé le traité franco-soviétique d’assistance mutuelle de 1935. Le renvoi dos à dos du communisme et du nazisme est du révisionnisme car cela revient à diluer l'imprescriptibilité des crimes contre l'humanité commis par le nazisme et le fascisme et condamnés à Nuremberg.

Cette résolution est aussi directement politique. La confusion entretenue entre les crimes et le cauchemar bureaucratique et policier du stalinisme d’une part et le communisme d’autre part ne vise en réalité pas à condamner le totalitarisme mais à discréditer toute perspective d’égalité, de justice, et tout combat contre l’exploitation capitaliste. Cette résolution cherche à jeter la suspicion et l’opprobre sur les mouvements de résistance, de libération et d’émancipation des peuples européens. Enfin, elle n’intervient pas à n’importe quel moment. Alors que des opportunités peuvent peut-être se rouvrir entre la Russie et l’Ukraine et que la question d’une architecture pan-européenne de sécurité collective peut revenir dans le débat public, cette résolution est utilisée par tous les néo-conservateurs pour empêcher tout ce qui pourrait ouvrir une brèche dans la logique des blocs.

Pour toutes ces raisons cette résolution est une honte pour tous les députés européens qui l’ont votée.

Parti communiste français
Paris, le 24 septembre 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.