Accueil
 
 
 
 

Maroc: Soutien aux prisonniers sahraouis en grève de la faim

Les prisonniers politiques civils sahraouis du groupe Gdeim Izik sont en grève de la faim de 48 heures pour alerter l'opinion publique internationale sur leur sort inique.

Condamnés, lors d'une mascarade judiciaire, à de lourdes peines pour avoir protesté, en 2010, contre les discriminations dont étaient victimes les réfugiés du camp de Gdeim Izik mais aussi pour avoir réaffirmé leur droit à l'auto-détermination, ils ont été dispersés et subissent quotidiennement des violences et des tortures dans les prisons marocaines.

Le Parti communiste français (PCF) exprime sa totale solidarité avec leur lutte et exige leur libération immédiate.
Le gouvernement français doit cesser son soutien au Maroc qui occupe illégalement le territoire du Sahara Occidental et doit oeuvrer à l'application des résolutions de l'ONU en faveur d'un référendum d'auto-détermination conduisant à l'indépendance.

Parti communiste français,
Paris, le 19 septembre 2019.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.