Accueil
 
 
 
 

La France doit respecter les principes de l’État de droit: Libération de Georges Ibrahim Abdallah (PCF)

Dans une prison française, la prison de Lannemezan, depuis près de 35 ans, est incarcéré le plus ancien prisonnier politique d’Europe.

Dirigeant du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), Georges Ibrahim Abdallah, aujourd'hui âgé de 62 ans, a été arrêté en 1984 en France et condamné une première fois en juillet 1986 pour "faux et usage de faux" puis, en 1987, pour complicité d'assassinat.

Selon le droit français, à l’issue d’une peine de sûreté de 15 ans, il pouvait bénéficier d’une libération conditionnelle. Depuis le 25 octobre 1999, dix fois cette demande de liberté a été déposée, dix fois elle a été refusée sous la pression de puissances étrangères, américaine et israélienne. Le refus de sa remise en liberté n'est pas justifié.

Une fois de plus, le Parti communiste français (PCF) exige la libération immédiate de Georges Ibrahim Abdallah en respect et application des règles de droit et de la défense de la justice française et appelle à la manifestation nationale le samedi 22 juin à 14 heures, place des Fêtes, Paris 19e.

Parti communiste français
Paris, le 20 juin 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.