Accueil
 
 
 
 

La France à la présidence du Conseil de l’Europe: assez d’hypocrisie et de double discours!

La France a pris depuis le 17 mai et jusqu’au 27 novembre 2019 la présidence du Comité des ministres du Conseil de l’Europe. Alors que le gouvernement cherche à mettre en avant la nécessité de «préserver et renforcer le système européen de protection des droits de l’homme», le renforcement de la Cour européenne des droits de l’homme et faire appliquer la convention internationale des droits de l’enfant, quel résultat d’Emmanuel Macron en la matière! Le Conseil de l’Europe a demandé à la France de suspendre l’usage des LBD? Macron a dit non. Le conseil de l’Europe a condamné le fait que des enfants soient détenus en centre de rétention? Macron a dit non. Aujourd’hui la France bafoue allègrement le droit international et les Conventions de Genève. Le conseil de l’Europe a mis en place une stratégie pour l’égalité femmes hommes? Le gouvernement a tout fait pour limiter la portée de la législation européenne sur le congé paternité et après avoir enterré définitivement la directive sur le congé maternité pourtant adoptée depuis plusieurs années par le Parlement Européen. Le Conseil de l’Europe cherche à agir contre les violences faites aux femmes? Avec 53 féminicides depuis le début de l’année dans notre pays et la persistance des agressions sexuelles et sexistes, peut-être serait-il enfin temps de faire de l’égalité une réelle grande cause de ce quinquennat. L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe condamne les dérives dictatoriales et la répression contre la liberté d’expression en Turquie? Le gouvernement français ne fait rien.

Assez d’hypocrisie! Emmanuel Macron et le gouvernement français, avant de se poser en donneurs de leçon, doivent d’abord balayer devant leur porte et mettre leur politique en adéquation avec les préconisations et les orientations que le Conseil de l’Europe a déjà prises!

Parti communiste français,
Paris, le 20 mai 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.