Accueil
 
 
 
 

Brexit : « Une initiative politique immédiate doit être prise pour éviter le chaos » (PCF)

Theresa May vient d'essuyer une 3e défaite majeure à la Chambre des Communes. Elle n'a plus aucune légitimité, ni même les députés conservateurs qui se sont déchirés, ces dernières semaines, sur le no-deal anglais.

Aujourd'hui, le risque d'un Brexit sans accord le 12 avril, c'est-à-dire d'un chaos généralisé, est plus grand que jamais : chaos pour les citoyens et les travailleurs du Royaume-Uni qui risqueraient de lourdes régressions sociales et environnementales, chaos pour le peuple irlandais qui risquerait de voir remis en cause les Accords de paix de 1998 en Irlande du Nord, chaos en France comme le mouvement social des douaniers et de la police des frontières l'a fort justement souligné.

La volonté souveraine du peuple britannique à sortir de l'UE doit être respectée.
Le Brexit ne peut pas être le prétexte utilisé par la droite britannique pour faire sauter toutes les digues des normes sociales et environnementales. Il faut impérativement protéger le pouvoir d'achat et les emplois, le niveau de vie, les droits des travailleurs, les règles environnementales et la sécurité alimentaire.

Le danger de voir remis en cause les Accords de paix en Irlande, sous la poussée des députés unionistes irlandais (DUP), est aujourd'hui majeur.
Aucune remise en cause de ces Accords ne peut et ne doit être tolérée.
Le droit du peuple irlandais à circuler librement sur toute l'île d'Irlande doit être respecté. Ne pas le faire serait prendre une lourde responsabilité devant l'Histoire.

En ces heures critiques, le PCF soutient la bataille menée par la gauche britannique et Jeremy Corbyn d'une part et par le Sinn Féin en Irlande d'autre part pour éviter que le Brexit ne se transforme en catastrophe
sociale et politique.
Les dirigeants européens et Emmanuel Macron ont une responsabilité politique historique aujourd'hui. Assez de chantages ! Une initiative politique immédiate doit être prise pour éviter le chaos.

Tout cela montre que la construction libérale de l'UE entraîne les peuples européens dans l'abîme. Il est vital, après la multiplication de crises de plus en plus graves qui secouent l'UE de tirer la conclusion que des transformations profondes s'imposent d'urgence, dans le sens d'une Union de nations et de peuples souverains et associés.

Il n'y a plus guère d'autre issue devant l'impasse dans laquelle sont  ET la Chambre des Communes ET la Première ministre, que de convoquer de nouvelles élections législatives.

Parti communiste français,
Paris, le 29 mars 2019.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.