Accueil
 
 
 
 

Venezuela : Stop à l'ingérence, l'intérêt du peuple vénézuélien doit prévaloir

L'immédiate reconnaissance hier par les États-Unis, puis le Brésil, le Pérou et le Canada de l'auto proclamation du Président de l'Assemblée nationale Juan Guaido comme "Président en exercice par intérim", n'est pas responsable. Voilà qui ressemble sérieusement à un coup d’Etat, jetant de l’huile sur le feu aggravant le risque d’une escalade dangereuse où une partie du peuple vénézuélien s'élève contre l’autre.

Le PCF condamne les ingérences et pressions internationales pour conforter la stratégie de chaos adoptée par la droite la plus dure. Stop au coup d’Etat!

Face à la réalité des difficultés – sociales et économiques – auxquelles sont confrontés les vénézuéliens, notre unique parti-pris est celui de l'intérêt du peuple vénézuélien, celui de la paix et du dialogue national au Venezuela.

La France doit agir de concert avec les membres du Conseil de sécurité pour la mise en place d'une médiation internationale sous l'égide de l'ONU pour poser le cadre d'un dialogue national et d'un retour à la paix. La France ne doit pas participer à cette opération de déstabilisation du Venezuela, et encore moins s’aligner sur les choix dangereux des Présidents Trump et Bolsonaro. A ce titre, le soutien d'Emmanuel Macron à cette tentative de coup d’État est scandaleuse.

Parti communiste français
Paris, le 24 janvier 2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.