Accueil
 
 
 
 

Migrants : ne jamais lâcher !

En avril 2018, le Parti communiste français a publié une brochure sur les questions migratoires intitulées « Pour une France hospitalière et fraternelle, une Europe solidaire ». Cette brochure est le résultat de plusieurs mois de travail avec des acteurs de terrain, des universitaires, des responsables associatifs, des responsables syndicaux. Nous avons tenté de répondre aux situations d’urgence de l’accueil et de l’accompagnement nécessaire mais aussi de faire des propositions pour aboutir à la liberté de circulation et d’installation. Cette brochure n’est pas un point de départ mais le résultat de l’engagement de centaines de militants communistes auprès des migrants sur tout le territoire français, et aidé par le travail de notre députée européenne Marie-Christine Vergiat.

Ainsi, pour nous, il est naturel de signer le manifeste pour l’accueil des migrants initié par Médiapart, Politis et Regards, relayé aussi maintenant par l’Humanité et la Marseillaise et bien d’autres. Ce sont maintenant plus de 50 000 signatures. Le Parti communiste sera présent et souhaite la plus grande réussite, le plus grand rayonnement à la soirée pour ce manifeste pour l’accueil des migrants qui aura lieu le jeudi 25 octobre au “104” à Paris.

Tout comme, le Parti communiste se félicite de la superbe mobilisation de solidarité envers SOS Méditerranée et demande à la France d’examiner au plus vite la possibilité de permettre à l’Aquarius de battre pavillon français et d’ouvrir les ports français de la Méditerranée à ce bateau. L’action des Identitaires à Marseille montre bien qu’il ne faut rien lâcher dans le discours d’hospitalité et de solidarité. Nous nous réjouissons de voir des mobilisations citoyennes importantes et des personnalités de gauche qui s’engagent pour l’hospitalité et la fraternité de la France. Comme le dit le sociologue et démographe François Héran, il n’est pas question d’être pour ou contre l’immigration mais avec elle, tout simplement.

Pour répondre à cette réalité, il est indispensable que la gauche ne lâche rien de ses valeurs, et nous devons nous exprimer clairement en faveur du droit à la circulation, droit dont seulement un tiers de la planète peut bénéficier actuellement. Pour nous militants communistes, c’est une inégalité que la France et l’Europe doivent combattre.

Aucun discours exclusivement sécuritaire, aucun discours de surenchères policières à la frontière, aucun tweet de responsable politique en défiant un autre en « bombant le torse » comme le fait Salvini qui cherche à défier Macron en amenant plus de policiers que lui à la frontière franco-italienne ne répondra aux questions migratoires. Il nous faut répondre point par point et surtout rappeler qu’il existe des règles à respecter, le droit international.

Dans un peu plus d’un mois, début décembre, une conférence intergouvernementale aura lieu au Maroc à l’initiative de l’ONU pour tenter de travailler à un nouveau pacte mondial sur les migrations, il est donc fou de voir la gauche se fissurer au sujet de la politique d’accueil des migrants et d’oublier de rappeler que le flux migratoire de la France est quasi nulle depuis 10 ans.

Rassemblons-nous pour porter un monde de paix, de progrès social et de liberté de circulation pour toutes et tous. Rassemblons-nous pour permettre l’abrogation des règlements de Dublin, pour une Europe solidaire et pas sécuritaire. Rassemblons-nous pour une France hospitalière et fraternelle.

Cécile Dumas
secrétaire départementale des Alpes-Maritimes
membre du CEN chargée des questions migratoires
article publié dans Communistes du 24 octobre 2018