Accueil
 
 
 
 

Pour la paix et la sécurité dans le monde, la France doit sortir de l’Otan

Afin de pouvoir répondre l’aspiration à la sécurité globale et à la paix qu’expriment des millions de femmes et d’hommes dans le monde, le PCF propose de changer radicalement de logique, de rompre avec les politiques de la peur et la logique de guerre et de promouvoir la culture de la paix dans toutes ses dimensions, afin de construire un monde de justice, de solidarité, de fraternité et de paix répondant aux besoins et droits humains.

Pour cela, il est urgent d’en revenir aux objectifs de la Charte des Nations-Unies, de redonner toute sa place à l’ONU et d’agir pour la réalisation des 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) adoptés par l’AG des Nations Unies. Pour le PCF, un État qui entend agir pour la paix, la justice, le désarmement à travers la solidarité, l'égalité entre les peuples et le respect du droit international ne peut continuer à être membre de l’organisation militariste qu’est l'Otan. Le PCF demande que la France se retire de  l’Otan et se prononce pour sa  dissolution. Le PCF propose que la France prenne des initiatives pour faire de l’Europe un continent de paix et un espace exempt d’armes nucléaires. Le PCF soutient le projet d’une organisation européenne sécurité et coopération communes, de développement économique mutuellement bénéfique, en incluant la Russie et l’ensemble des pays européen membres et non-membres de l’UE. Le PCF exige que la France signe et ratifie le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires adopté par l’ONU en 2017 et qu’elle réduise les budgets consacrés aux dépenses militaires et à la modernisation illégale des armes nucléaires.

Le PCF est à l’origine de plusieurs rencontres européennes sur les questions de paix ; il participe chaque année aux « marches de la paix » qui ont lieu dans de nombreuses villes françaises autour du 21 septembre, journée internationale de la paix. Le PCF est membre actif de la coordination française « Non  à la guerre, non à l’OTAN » et il participe aux « contre-sommets » de l’OTAN organisés par le réseau européen « No to war, no to NATO » comme à Bruxelles en mai 2017 et en juillet 2018.

Au quotidien, le PCF et ses organisations locales sont à l’initiative ou participent à toutes les luttes pour faire reculer les logiques de guerre, de domination, d’exploitation et de mise en concurrence entre les peuples. Les communistes s’opposent à l’augmentation des budgets militaires et développent de multiples actions de solidarité internationale, notamment avec les peuples palestinien, kurde et sahraoui, ainsi qu’avec les migrants victimes des guerres et de la misère.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.