Accueil
 
 
 
 

Lettre de Pierre Laurent au Comité de solidarité Lula et Démocratie au Forum Social Mondial à Salvador de Bahia

Cher·e·s ami·e·s, Cher·e·s camarades,

Force est de constater que les forces néolibérales latino-américaines, en soif de revanche sur les révolutions démocratiques, sociales et économiques, organisent conjointement des contre-offensives pour remettre en cause les acquis des peuples du Continent

Depuis maintenant plusieurs années se succèdent les opérations de déstabilisation des gouvernements progressistes en place, par l'organisation de la pénurie, jusqu'à aller à des coups d'Etat institutionnels et la criminalisation de la vie politique et syndicale, menaçant les souverainetés populaires et les nations ainsi que la paix dans la région.

De partout les forces réactionnaires de droite redoublent d'intensité comme au Paraguay, Argentine, Colombie, Venezuela, Equateur ou encore, ici, au Brésil.

L'offensive engagée contre Luiz Inácio Lula da Silva afin de l'empêcher d'être candidat à la prochaine élection présidentielle en est l'exemple flagrant, laquelle s'inscrit dans une démarche dangereuse d’instauration d'un régime antidémocratique et répressif au Brésil, où la politisation de plus en plus radicale de la justice emprisonne des citoyens que l'on accuse sans preuve sur la seule « conviction » des magistrats.

Par les privatisations engagées, la casse sociale, civile et institutionnelle organisée, le Brésil est en train de revivre une période noire de son histoire qu'il croyait à jamais derrière lui.

L'oligarchie financière et la droite réactionnaire du Brésil ont peur d'un retour de Lula et elles ont raison.

En effet, c'est sans compter sur la mobilisation grandissante du peuple progressiste brésilien qui, depuis des mois, travaille à créer les conditions d'un élan populaire, multiplie les initiatives rassembleuses au Brésil, mais aussi à l’étranger, pour défendre la démocratie dans le pays, la tenue d’élections libres et démocratiques et le droit du peuple brésilien à élire les candidats de leur choix.

Au regard de ces mobilisations et des enjeux qui sont posés pour le retour à une voie d'émancipation humaine, le Parti communiste français apporte son soutien à l'initiative qui est lancée ce jeudi 15 mars 2018 du lancement du Comité International pluraliste de Solidarité Lula et Démocratie au Forum Social Mondial à Salvador à Bahia.

Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF
Vice-Président du Parti de la gauche européenne

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.