Accueil
 
 
 
 

Corée du Nord / Etats-Unis : la « stratégie de dissuasion » est en échec patent, l'heure est à l'interdiction globale des armes nucléaires

Le bras-de-fer entre la Corée du Nord et les Etats-Unis est manifeste de l'échec patent de la « stratégie de dissuasion » menée par les grandes puissances depuis plus de 70 ans, et a fragilisé les politiques de non prolifération nucléaire que ces mêmes puissances ont considérées comme étant à « géométrie variable ».

Le 6e essai nucléaire nord-coréen, totalement contraire aux traités internationaux, et la réaction de la présidence américaine menaçant « d'une réponse militaire massive » placent désormais le monde entier au bord du gouffre. Seule la voie politique et diplomatique peut permettre de sortir de cette impasse : le Conseil de sécurité de l'ONU, ses membres permanents tels que la France, doivent engager avec détermination une initiative concertée pour ouvrir des négociations de paix entre coréens et américains, et garantir la dénucléarisation et démilitarisation de l'Asie en s'appuyant sur tous les pays de la région pour élaborer leur cadre commun de sécurité humaine collective.

Le Parti communiste français demande aux autorités françaises de consulter le parlement pour débattre d'un schéma de négociations multilatérales qui pourraient être construit et porté en lien avec les États membres du Conseil de sécurité, de l'Assemblée générale de l'ONU qui doit bientôt se tenir à New York et avec les pays européens membres ou non de l'UE.

Le PCF appelle à la mobilisation pour que les autorités françaises elles-mêmes engagent notre pays dans le Traité d'interdiction des armes nucléaires adopté en juillet à l'initiative de l'ONU par 122 pays.

Les communistes appellent à une très large mobilisation le 23 septembre prochain dans les rues de France pour affirmer cette exigence et celle d'une politique extérieure de la France au service de la sécurité humaine collective, du développement et de la solidarité internationale.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.